Manifestations collectives

En rang d’honneur
Mardi, en milieu de matinée, nous recevons une information importante sur le groupe WeChat de l’entreprise que nous avons rejoint dès notre arrivée, il y a 3 semaines. Ce chat où tout le monde se salue en début de journée et où sont transmises les annonces de réunions et autres décisions collectives comme l’installation d’un interrupteur d’entrée à empreinte digitale, nous annonçait l’arrivée de hauts dignitaires de Tangshan, ville-préfecture de la province du Hebei au nord-est de la République populaire de Chine.
Tous les départements de Sis’goin étaient alors requis pour prendre soin de leur environnement de travail et venir en tenue formelle le lendemain : costume, chemise blanche, cravate/foulard de l’entreprise, dignes des assortiments traditionnels évoqués dans l’article de La-fà-er (les Chinois transforment tous les noms propres selon leurs sonorités).

Après une première sortie contrariée par un léger retard du cortège le jour en question, nous prenons place en lignes parallèles devant l’entrée du bâtiment, les hommes d’un côté, les femmes et nous stagiaires de l’autre, par ordre de taille croissante, et avec le sourire. Car nous l’avions appris le matin même dans un autre message collectif, cette journée était la journée mondiale du sourire : « we face the world with a smile, the world will use a smile on you! Have a nice day! A hearty laugh! ». Nous pouvons suivre ces échanges enthousiastes grâce à la fonction de traduction automatique intégrée dans l’application.

Le cortège de deux voitures identiques type SUV 4×4 couleur crème aux reflets dorés, s’avance alors dans l’allée principale du parking. Leurs occupants sont accueillis à la descente des marches par deux employées qui les accompagnent ensuite jusqu’à notre haie d’honneur, récolter quelques applaudissements d’apparat. Toutes les entreprises ne procèdent apparemment pas ainsi. Mais pour le compte de ces représentants du gouvernement local, commanditaire d’un nouveau chantier de scénographie, il était opportun de mettre les formes. Ce projet de musée archéologique situé dans la ville de Yidu, entre les deux rivières Qingjiang et Yangtze, fait d’ailleurs partie des expositions en cours de réalisation pour lesquelles nous avons été mis à contribution. Nous aurons l’occasion de vous parler plus en détails lors de prochains articles de ce projet qui couvre plus de 3000 ans de civilisation chinoise.

Culture de talents
Cette semaine a également été la scène d’un autre événement majeur où les manifestations collectives étaient méticuleusement organisées : les 36è jeux de l’école, sorte d’olympiades qui rassembla les 5 123 enseignants et étudiants du campus.

« J’ai un rendez-vous avec la piste rouge.
Donc là, il y a toujours ma silhouette en marche.
J’ai rendez-vous avec la pelouse verte.
Alors là, trempé dans ma dure sueur
J’ai un rendez-vous avec les jeunes.
Donc, je ferai de mon mieux et je gagnerai. »

Durant toute la semaine déjà, nous réalisions que quelque chose se préparait aux tenues inhabituelles que les étudiant-es en répétition arboraient le soir, à la cantine : t-shirt de couleurs différentes pour chaque école, blancs pour les internationaux, uniforme militaire ou de pom-pom girl pour d’autres. Nous qui cette fois, n’avions été ajoutés qu’au groupe WeChat officieux des étudiants internationaux, avons appris un peu par hasard que nous pouvions récupérer ces t-shirts blancs « Study at BIGC » pour participer à la fête. Fins prêts équipés de notre tenue officielle le vendredi matin, nous n’avons malheureusement pu assister qu’aux répétitions de levé de drapeau car nous devions partir terminer une proposition d’installations multimédia le jour-même.

Par chance, nos camarades ne manquèrent pas de nous raconter leurs exploits le soir. Avec en complément, un article publié le jour-même* qui retranscrit bien cet événement aux allures spectaculaire, et dont le texte d’introduction ci-dessus donne le ton. Défilés en équipes pour présenter chaque filière de l’école, chant de l’hymne national, discours officiel du principal et serment des représentants des athlètes et des arbitres, puis spectacle de gymnastique s’enchainèrent avant de démarrer la compétition.
Les grimaces des athlètes immortalisées par les photos des reporters nous montrent alors leur engagement total au sprint, à la courses en relais, aux saut en longueur et en hauteur et au lancé de poids pour les épreuves les plus traditionnelles. S’en suivirent ensuite celles par équipe. Courses sur une longue chenille gonflable ou en tenant un long bâton. Rebond d’une balle sur un tambour tenu grâce à plusieurs fils par chaque membre de l’équipe. Ou encore passage d’un cerceau le long d’une chaîne humaine, unie main dans la main.
Des moments intenses vécus sous les regards des enfants, des étudiantes gymnastes ou militaires et du personnel de l’école qui, comme tous les participants, resteront marqués par ce grand rassemblement fédérateur.

Et si les couleurs françaises n’ont pas pu parader sur le stade du campus, le drapeau bleu-blanc-rouge étant apparemment aussi absent que nous des stocks disponibles, nos camarades de bâtiment auront su dignement prendre part à cette compétition, remportant même quelques médailles honorifiques dans certaines disciplines des plus athlétiques. De quoi renforcer leur « marche sur la route de l’initiative « Belt and Road Initiative » pour œuvrer pour des pays de races, de religions et de cultures différentes, afin de partager la paix et le développement commun et de construire une communauté au destin humain ! »

*Autant que les images, les textes de l’article sont éloquents. Certains navigateurs permettent de traduire les pages dans la fenêtre avec un bouton souvent situé en bout de barre d’adresse  . Un clic et vous comprendrez tous les textes… dans leurs grandes lignes ! Dernier extrait :

Dernières répétitions des groupes« La brise du début de l’été décolle du prologue de mai
Le soleil brille sur la piste rouge
Le bruit du pistolet a été entendu sur le terrain de jeu du campus.
Institut d’impression de Pékin
Le 36ème étudiant et les 16èmes jeux des professeurs
Bienvenue dans la bataille décisive aujourd’hui! »