BAILELOFILIA

Bailelofilia –  “Amor incontrolable al baile y a bailar en todas partes”

Bachata ! La danse mélodramatique et populaire d’hier s’est transformée en ce que l’on connait aujourd’hui. Le rythme d’origine dominicaine, le mélange de Boléro, de merengue et de tango.  Cette balade latine qui fait toujours aussi rêver. C’est comme une langue secrète de l’âme, une chanson du corps, un rêve sous les pieds. La danse de qui on tombe amoureux pour toujours, celle des Caraïbes, celle chargée d’histoires et de senteurs enivrantes, celle qui nous transporte dans les plages idylliques sous le grand soleil. Une combinaison de romantisme, de sensualité et de jeux sentimentaux. Un équilibre délicat entre la perfection et la beauté ! C’est ça la bachata.

 

¡Las expresiones más auténticas de la gente están en su baile y su música. El cuerpo nunca miente.-Agnes de Mille!

Quand je danse, le monde des humains  n’existe plus. C’est un autre monde, le monde des sentiments qui se mêlent  ensemble. C’est bien plus que de se laisser simplement porter par la musique et le rythme. C’est se  laisser envahir par des émotions, nous permettant de nous connaitre nous-même de mieux en mieux.

                                                                           Surdose de bachata

Quand je danse au son de cette musique latine, mon âme reflète tout ce qu’elle possède à  l’intérieur, mon humeur, mes frustrations, mes  chagrins, mes  joies. C’est comme si je mettais mon âme à  nu devant un miroir.

Exactement comme mon premier cours de bachata. Un mélange de  sensations ! Est-ce que vous pensez que c’est possible de sentir en même temps de l’enthousiasme, de l’euphonie, de l’angoisse et de la frousse ? Moi, je vous confie que j’ai vraiment senti tout ça en un seul instant, en rentrant dans la salle de danse.  Mon cœur battait plus que fort et mes jambes tremblaient tellement…  Je sentais bouger mille papillons dans mon ventre, comme si je tombais amoureuse.  J’ai fermé les yeux et j’ai laissé mon âme guider mon corps. Le corps se lie à l’émotion en libérant des hormones du bonheur.

Et en arrière-fond ma chanson préférée, la chanson d’une histoire de  bachata… ( https://www.youtube.com/watch?v=QFs3PIZb3js )

 

Tu sais que le plus grand échec est de ne pas avoir le courage d’oser ?

 – Tu peux  danser avec moi…

– Si tu  ne sais pas,  je t’apprendrais  volontiers à danser la Vraie Bachata !

– Si tu danses avec le cœur, le corps suivra.

Et quand tu iras danser,  danse pour toi!

– Tu es d’accord ?

–  On y va ?