Adios mi Colombia

C’est presque 18h ! Beaucoup des émotions  travers mon corp. Je suis contente , nostalgique , triste , enthousiaste et inquiète. Peux- je sentir tellement des choses en même temps? J’ai vraiment mal a croire que le temps est passé si vite… 

J’ai passé 4 mois à Popayan à écrire au monde entier sur la beauté de mon pays d’adoption – sur les paysages « spectaculaires » et les fêtes « impressionnantes » (les superlatifs que j’ai le plus utilisés). Et pourtant, pendant tout ce temps, je n’ai jamais trouvé le moyen idéal pour capturer l’essence de la Colombie et c’est elle qui m’a capturée. Bien sûr, les paysages verts , bleus et froids sont scellés dans mes souvenirs ; sans aucun doute, je porte avec moi la chaleur et la gentillesse des Colombiens ; Bien sûr, j’ai passé de nombreuses nuits à boire de l’aguardiente et du poker dans des bars de salsa et, malgré les nombreux guayabos, j’en voulais toujours plus.

Dans ma tentative de clarifier pourquoi la Colombie est si magique pour moi, je pourrais facilement dire que « c’est une combinaison de beaucoup de choses », et c’est vrai dans une certaine mesure. Mais pas toute la vérité. Ce sont des choses que j’ai également trouvées dans de nombreux pays du monde – des lieux qui se sont également installés dans mon cœur. La vérité est que vivre en Colombie est un peu plus compliqué que cela. Ce n’est pas un simple cas de tomber follement amoureux immédiatement. Parfois, c’est frustrant. Plusieurs fois, cela vous met à l’épreuve. Les accords ne sont pas toujours remplis. La ponctualité est un concept flexible, un transport tumultueux et un bruit parfois insupportable. Il y a des moments où je pensais avoir atteint la limite. Assis ici à l’hostel où travaille notre amie Martha, je me souviens de mes cours de bachata, un ‘’vallenato’’ à plein volume ; je pense comment j’ai pu réaliser mon rêve d’apprendre correctement les danses latines ; je me souviens en détail de chaque émotion sentie pendant mon premier cours de bachata… C’était tellement magique! Vous en rappelez-vous? Je me souviens aussi de nos amis colombiens, si gentilles qu’on voulait passer presque tout le temps avec eux. Je ferme les yeux et je vois chaque moment inoubliable qu’on a passé. Ces choses pourraient, sans aucun doute, éliminer toute trace de mauvaise humeur que j’ai pu avoir. Ces moments, malgré les petites  frustrations que j’ai pu vivre , on fait que la Colombie soit ‘’ Ma Fav’’.

                       Silvia ( La Suisse de l’Amerique )

La Colombie est un pays qui a traversé des moments terribles. De nombreux épisodes de son histoire ont été marqués par la corruption, les meurtres, la drogue et la violence. Il n’est pas nécessaire de répéter ce que des milliers de personnes ont déjà écrit et que des millions ont lu. Regardez un film hollywoodien et vous verrez les dégâts causés par cette image à l’imaginaire populaire sur la Colombie. Ce qui compte pour moi, ce qui compte pour les étrangers qui ont marché sur leurs terres, c’est que la Colombie se soit levée – et continue de monter – avec le sourire aux lèvres.  J’ai vécu en Colombie pendant 4 mois et j’ai adoré chaque endroit que j’ai pu visiter. J’ai rigolé, je me suis amusé, j’ai fait des choses que je n’avais jamais pensé faire mais surtout j’ai confirmé que la Colombie a des gens qui sont prêt à aider sans recevoir aucune chose en échange . Et vous savez? Après avoir vécu tout ça , je me pose la question: Trouverais-je la même chose dans le reste du monde aussi?

 

 

 

    Gracias Colombia por todo que me aprendiste ! ( Merci Colombie pour tous ce que tu m’appris)

 

PS: Gracias Chloé! Merci pour ses quatre mois remplie de bonheur, de folies et de partage! Vont me manquer énormément toutes les après-midi des tartes aux chocolat ou d’arepa, les petites maladies où on était toujours connectées ( un jour l’une et un jour l’autre), nos soirées muillés comme des poules ( des poules, you remember this comparation ? :p) . <3

Gracias Quentin! Merci pour les fois où j’ai failli mourir de rire à cause de tes blagues , pour cette fois où j’ai failli mourir de peur aussi ( comme je t’ai dit hier soir, si je ne suis pas morte pendant ses quatre mois de la peur,  je ne vais jamais mourir à cause de ça :p ), merci pour toutes les salsas et les bachatas qu’on a pu danser ensemble <3

Thank u guys! Love u both <3